top of page

L'enrichissement alimentaire chez le chat, quesaco?

Nos chats, malgré leur domestication, sont très proches de leur ancêtre sauvage Felis Silvestris Lybica, de par leur morphologie mais aussi leurs comportements. La grande différence réside dans la domestication et tout ce qu’elle implique : le contrôle de l’alimentation, de l’environnement et de la reproduction par l’Homme. Et l’alimentation a traversé une sacrée évolution depuis les tout début avec la chasse de proies vivantes, jusqu’à aujourd’hui avec généralement une gamelle à volonté de croquettes. Cette imposition de l’Homme, couplé à des comportements naturels persistants chez le chat, occasionne bien souvent des frustrations, de l’insatisfaction, du surpoids et d’autres répercussions.

Nous allons voir ainsi ensemble l’importance de l’enrichissement alimentaire chez le chat afin de favoriser son épanouissement physique et mental. Alors… c’est parti !



Les comportements alimentaires chez le chat

Un comportement alimentaire est l’ensemble des actions effectuées par un animal en lien avec la recherche, l’acceptation et l’ingestion d’aliments. Il dépend de facteurs environnementaux, physiologiques et comportementaux. La recherche des aliments constitue la prédation.


Le chat est un prédateur, strictement carnivore. Jadis, le chat sauvage chassait et se nourrissait de ses proies : oiseaux, rongeurs, insectes… La prédation comportait la recherche de proie, la mise en place de stratégies pour capture cette proie, la capture puis la mise à mort avec consommation éventuelle. Il chassait ainsi tout au long de la journée par de nombreuses petites sessions, régulant ses apports caloriques en fonction de ses activités de chasseur. Notre chat domestique, lui, est généralement pleinement ou partiellement confiné chez nous. La distribution alimentaire la plus courante est la gamelle simple. Le chat consomme dans la plupart des cas des croquettes dans une gamelle simple et à volonté. Ça fait une grosse différence n’est-ce pas ?


Chasse ou pas chasse, le chat est un grignoteur. Il a besoin de manger de petites portions mais régulièrement dans la journée. Pour vous donner un ordre d’idée, il consomme entre 10 et 16 repas/jour. Il garde, malgré tout, cet instinct de chasse et a donc besoin d’avoir cette stimulation physique et cognitive en lien. Mais dans un lieu confiné, privé de quelconque dépense, le chat peut perdre sa capacité d’autorégulation.



Définition de l'enrichissement alimentaire

On a pu donc voir que si nos chats de compagnie ont accès facilement à leur source d’alimentation, ils n’en restent pas moins des prédateurs qui ont besoin d’assouvir leur côté chasseur : rechercher la nourriture, mettre en place des stratégies, se dépenser… Et c’est donc là que l’enrichissement alimentaire intervient !


L’enrichissement est le fait d’ajouter un intérêt afin d’accroitre la valeur de quelque chose. On peut donc enrichir beaucoup de choses chez le chat : son environnement, sa relation avec nous, sa santé… mais aussi son alimentation ! Et c’est là que nous allons nous concentrer. L’enrichissement alimentaire est donc le fait d’ajouter un intérêt à la prise alimentaire de nos chats de compagnie, afin de leur permettre de répondre à leur besoin de chasse et ainsi de participer à leur bien-être. Il s’agit d’un procédé hyper important et pourtant, bien souvent négligé. Alors, ce n’est pas indispensable dans certaines mesures (par exemple, votre chat a accès à l’extérieur H24 et peut donc chasser à sa guise) mais c’est un bonus quand même. Pour les chats dynamiques d’intérieur, qui n’ont pas ou très peu la possibilité de satisfaire ce besoin de chasse, je recommande très fortement d’enrichir un maximum les prises alimentaires.


L’enrichissement alimentaire permet ainsi de rendre l’accès à l’alimentation plus difficile. L’objectif est ainsi d’améliorer le bien-être de votre chat, de prévenir l’ennui, de respecter son comportement de chasse, de limiter la prise alimentaire tout en prévenant le surpoids, de diminuer des comportements désagréables et stéréotypés liés à l’hypostimulation, diminue les risques de régurgitations…


Les différents types d'enrichissement alimentaire

Pour permettre cet enrichissement alimentaire, il existe de nombreux types de possibilités :


Les plateaux d’activités et jeux distributeurs

Ils permettent de stimuler les capacités cognitives et physiques de chat en l’incitant à user de ses pattes et de ses neurones pour sortir les aliments afin de les manger.

Les tapis de fouille 

Le cache-cache

Le tapis de léchage

Grâce à tous ces différents types d’enrichissement, du plus facile au plus difficile, vous avez la possibilité de choisir les possibilités les plus adaptées à votre chat en fonction de ses capacités physiques et cognitives actuelles. Vous pourrez aisément complexifier ou simplifier ces possibilités selon l’intérêt et les capacités de votre chat.


Voici quelques modèles existants :


Le tapis de fouille par la Fabrique de Pet'Attitude

Je confectionne des tapis de fouille que vous pouvez observer dans la photo centrale. S'il vous intéresse, voici le lien ci-dessous. Vous bénéficiez d'une offre de 10% sur votre première commande alors profitez-en !



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page