top of page

Protéger son animal de la chaleur

La saison estivale est bien souvent synonyme de chaleur, qui amène son lot de souffrance tant bien pour nous que pour nos animaux de compagnie. Les épisodes de fortes chaleurs peuvent rapidement tourner au drame, entre coup de chaleur et déshydratation. Nous allons donc voir ensemble les différents signes et risques liés à la chaleur puis la prévention de ces dangers sur nos chiens, chats et lapins.



Les risques liés à la chaleur sur nos animaux de compagnie


Nos animaux de compagnie régulent leur température corporelle différemment de nous autres humains, ils ne transpirent pas. Le chat, contrairement au chien et au lapin, supporte mieux la chaleur mais il peut aussi en souffrir.


Avant de parler des risques, nous allons parler thermorégulation. Elle est la capacité du corps à réguler sa température corporelle. Chez le chien et le chat, la température corporelle normale varie entre environ 37,8 et 39,3°. Chez le lapin, elle est un peu plus élevée, entre 38,5 et 39,6°.


Le chien et le chat régulent leur température corporelle par le halètement et les coussinets. Le chat use également de son poil qui agit comme isolant, et le toilettage. Le lapin, lui, régule sa température par le halètement aussi mais surtout grâce à la vasodilatation de ses oreilles et en s’affalant sur le sol pour favoriser les échanges thermiques.


Lorsque la température corporelle dépasse les valeurs normales, des problèmes de santé surviennent, devenant de + en + sévère au fur et à mesure qu’elle augmente : déshydratation, coups de chaleur...


La déshydratation

La déshydratation implique un déficit d’eau et de sels minéraux dans le corps. Elle s’observe chez l’animal par une soif intense, des gencives sèches (votre doigt doit pouvoir glisser dessus), une asthénie (perte de force) … Pour confirmer cela, vous pouvez pincer un pli de peau, généralement au niveau du cou, et observer. Si la peau ne se remet pas normalement après le pli, il s’agit là d’un signe de déshydratation. Dans ce cas, direction vétérinaire d'urgence.

Le coup de chaleur


 

Comment prévenir les dangers de la chaleur?


  1. La gestion des sorties

Chez le chien, il est primordial d’adapter les balades face aux horaires, soit tôt le matin ou tard le soir, de privilégier des lieux de balade ombragée et de limiter tout effort physique trop intense. Il faut faire très attention au goudron, à savoir qu’au soleil il peut atteindre les 80 degrés, je vous laisse imaginer les brûlures que cela peut engendrer. Attention aussi aux coins d’eau lors des balades. Avec la chaleur, le niveau d’eau baisse jusqu’à en devenir stagnant, favorisant ainsi le développement de bactéries (notamment les cyanobactéries qui sont toxiques). Soyez donc vigilant, privilégiez les coins ombragés et évitez les baignades en eau stagnante.


Un autre grand « attention » qui paraît évident mais qui arrive pourtant… Attention, on ne laisse pas son animal dans la voiture, même quelques minutes, même si les fenêtres sont entrouvertes et même si votre voiture est garée à l’ombre. Les températures montent à une rapidité extrême, ce qui peut vite devenir mortel pour l’animal confiné dans votre voiture.


Chez le chat et le lapin, il n’y a normalement pas de balade à faire. Ils vont naturellement vers les zones ombragées, veillez seulement à leur apporter l’ombre et l'eau nécessaires si vos extérieurs en sont dépourvus.


2. Veillez à la bonne hydratation


Que ce soit pour le chien, le chat ou le lapin, il est primordial de renouveler fréquemment les divers points d’eau.


De plus, il est important d’apporter des aliments humides afin de compléter l’hydratation pour les chiens et chats, et des végétaux frais pour les lapins (les végétaux frais, normalement, c'est tout le temps soit dit au passage).


Adaptez également les horaires de repas car la digestion augmente la température corporelle. Privilégiez donc les repas en début de matinée ou début de soirée, et évitez de donner à manger durant les horaires les plus chauds.


3. Adapter son environnement


Au-delà des sorties, il est important d’adapter votre environnement c’est-à-dire l’intérieur de votre foyer mais aussi votre jardin/terrasse/balcon.


Pour l'extérieur, faites en sorte qu’il y ait des zones ombragées et des points d’hydratation. Vous pouvez ajouter une petite piscine avec de l’eau fraîche et renouvelée pour vos chiens.


Attention, ne jouez pas avec votre chien et un jet d’eau. En l’arrosant, votre chien peut avaler de grosse quantité d’eau et développer un Syndrome de Dilatation et de Torsion de l’Estomac, ce qui est mortel.


Pour l’intérieur, gardez-le au frais en fermant vos volets durant les heures chaudes et en aérant durant les heures plus fraîches. Vous pouvez installer un système rafraichissant comme un ventilateur, un brumisateur ou un climatiseur. Généralement l’animal va se reposer naturellement vers les zones fraîches de la maison, comme le carrelage, laissez-le y aller.

Des animaleries vendent des tapis rafraichissants à ajouter dans votre foyer, ce peut être un plus mais à ne pas proposer si vous avez un animal qui a tendance à détruire. Attention au fait de raser son animal. Le poil est un isolant et permet la régulation thermique, en le rasant, vous le privez de cette régulation ce qui ne l’aidera pas, bien au contraire. Vous pouvez le brosser régulièrement et lui faire faire un bon toilettage pour désépaissir le poil. 


 

Voilà, il existe encore de nombreuses autres petites techniques mais vous avez là les éléments essentiels pour aider votre animal à vivre au mieux les périodes de fortes chaleurs.


Vous avez d'autres petites astuces? Vous pouvez nous les communiquez en commentaire!


N.B : les bandanas et médailles que vous avez pu voir sont crées par mes soins et sont visibles sur le site www.lafabriquedepetattitude.fr


6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page